Rechercher

Suggestions

Ventilateur * Projecteur * Nid * Caillebotis * Porte * Echangeur * Pré-refroidisseur

Quelles solutions pour loger les veaux ?

solutions logement veaux
24/06/2021
 - L’aménagement des bâtiments est primordial pour assurer la santé des jeunes animaux comme les veaux, ainsi que leur mère. Des locaux mal aménagés peuvent engendrer des pathologies et des frais vétérinaires importants. Des solutions existent pour rendre les bâtiments de nurserie pratique pour les tâches du quotidien, la manipulation des animaux et le transport du lait.

Le logement des veaux en bâtiment

Comme tout nouveau-né, le veau est très sensible aux bactéries, virus et autres micro-organismes présents dans son environnement. L’humidité est le pire ennemi d’un bâtiment d’élevage sain. Il reste donc primordial d’offrir aux jeunes animaux un espace ventilé, avec un bon renouvellement de l’air, sans pour autant créer de courant d’air.

Une ventilation avec cheminée d’extraction haute permet de forcer la sortie de l’air ambiant chargé de poussière et d’humidité vers l’extérieur. Des gaines de diffusion peuvent également être mise en place. 

Les entrées d’air doivent quant à elles être placées à 2,5 mètres du sol, en pignon et en façades. Un brise-vent pourra protéger ces entrées d’air et un capot de protection avec lampe chauffante protégera également l’animal des fortes variations de température.

Concernant le plancher, les caillebotis en bois permettent de garder la litière sèche et de faciliter le curage. De plus, il est facilement démontable pour permettre le nettoyage des cases et de l’ensemble du local. 

Pour une meilleure évacuation des jus, le sol en béton devra être en pente de 3% vers l’avant du bâtiment. On placera également un caniveau au niveau des seaux pour récupérer les effluents et les eaux de lavage. 

Il est recommandé de procéder au nettoyage du local et vide sanitaire au minimum un fois par an, laissant le bâtiment vide pendant 2 à 3 semaines. 

Le cas de l’élevage bio

Au 1er janvier 2021 , la réglementation concernant les conditions de logements des veaux en élevage bio a changé. Désormais, les veaux en élevage certifié biologique doivent avoir un accès à une aire d’exercice extérieure. La surface minimale de cette aire d’exercice est de 1,1 m2 jusqu’à 100 kg ; 1,9 m2 jusqu’à 200 kg et 3m2 jusqu’à 350 kg. La zone extérieure peut être partiellement couverte, mais un côté doit être totalement ouvert.

D’autres règles sont également entrées en vigueur pour le logement intérieur : 

  • Les jeunes veaux ne peuvent plus être maintenus en case individuelle après avoir atteint l’âge de 7 jours
  • En bâtiment, la surface minimale pour accueillir un veau est de 1.5 m2 jusqu’à 100 kg/ 2.5 m2 jusqu’à 200 kg/ 4m2 jusqu’à 350 kg
  • Le bâtiment intérieur doit être construit à partir de matériaux durs (pas de grilles ou de caillebotis)

niche individuelle veau

Les équipements existants pour loger les veaux

Cases individuelles en bâtiment

Comme son nom l’indique, cette case de bâtiment ne peut accueillir qu’un seul veau en intérieur. Il faut donc penser au nombre de cases idéal en fonction de la taille du cheptel et le groupement des vêlages. L’avantage de ces cases individuelles est que l’animal est isolé et protégé, avec un approvisionnement en paille aisé et un accès facile à la laiterie. 

L'inconvénient vient du fait que ces cases ne peuvent être utilisées que 7 jours. Il est toutefois possible de transformer l’ensemble de cases individuelles en case collective en enlevant les parois latérales.

Il faut penser à une sortie des veaux vers l’extérieur, l’aménagement peut donc être compliqué. Les retombées d’air peuvent également être un problème, il est donc conseillé de prévoir une protection au-dessus de ce type de case.

Niches à veaux individuelles en extérieur

Là aussi, ces structures ne permettent d’accueillir qu’un seul veau par niche. Il est recommandé de positionner la niche extérieure à proximité de la laiterie, en évitant les courants d’air et en favorisant la lumière et l’ensoleillement. 

Les niches individuelles extérieures permettent d’assurer une bonne ambiance et d’éviter le microbisme des locaux. Toutefois, la surveillance peut être plus compliquée et il n’est pas toujours aisé de trouver le bon emplacement, surtout lorsque l’on sait que les veaux peuvent y rester seulement 7 jours. 

Il est préconisé d’opérer un vide sanitaire et de déplacer la niche après chaque passage de veau.

Igloo à veaux collectif en extérieur

Afin d’optimiser l’espace extérieur, il est recommandé d’avoir un lot homogène de veaux pour ne pas entraîner des problèmes de santé. Les igloos collectifs extérieurs offrent aux veaux un volume d’air réduit sur le couchage, avec un accès à l’air frais sans courant d’air. Ils ont également l’avantage de répondre à l'obligation d’accès à une aire extérieure. 

Il faut néanmoins prévoir une collecte des jus et un agencement spécifique pour bénéficier d’un bon espace. 

igloo en situation

Case collective en intérieur

Les cases collectives d’intérieurs sont idéales pour offrir un volume adapté aux veaux de plus de 7 jours. La surveillance et l’accès aux animaux est également facilité et dispose d’un curage mécanisable. 

Le bémol se situe sur l’accès à l’extérieur. Un aménagement pourrait être à prévoir pour donner accès à une cour extérieure. Comme pour les igloos, il est recommandé d’avoir un lot homogène de veaux pour éviter tous risques de santé.

Tweeter Partager
Une question ?Nos conseilsNos catalogues

Restons en contact :)

Si vous souhaitez recevoir toute notre actualité ou vous désabonner de notre newsletter :

Page Facebook